> Vous êtes ici : Accueil » Far Cry 3 » Test

Test de jeu / / Far Cry 3

Far Cry 3

Far Cry 3

FaceBook Twitter
Envoyer

[sommaire]

Far Cry 3 nous arrive en cette fin d'année avec un statut d'outsider au titre de jeu de l'année 2012. Les bandes-annonce survitaminées et les diverses informations distillés depuis quelques mois faisant monter le buzz autour du jeu d'Ubisoft. Alors, la promo c'est bien, mais est-ce que le jeu se révèle être au niveau des attentes qu'il a suscité depuis son annonce ? Notre avis dans les lignes qui vont suivre.

Far Cry 3 - 31   Far Cry 3 - 29   Far Cry 3 - 28   Far Cry 3 - 30

Une mise en scène Cryante de vérité

De nos jours, si la beauté ne fait pas tout, les blockbusters du jeu vidéo font rarement l'impasse sur l'aspect visuel et la mise en scène. Inutile de dire que Far Cry 3 était attendu au tournant avec le spectacle qui nous a été offert lors des différentes présentations du jeu.
Le scénario débute très fort avec des séquences tirées du portable du héros où l'on peut voir ce que celui-ci a fait pendant ses vacances avec des amis, sa petite amie et ses frères. Malheureusement, lors d'un saut en parachute, ils atterrissent sur l'archipel des îles Rook, contrôlé de manière quasi-intégrale par des pirates dirigés par Vaas Montenegro. Seul Jason, notre héros, se tirera de sa condition d'otage et sera recueilli par une tribu hostile aux pirates. C'est le début d'un long chemin sur la voie du guerrier pour Jason.

N'y allons pas par quatre chemins, la réalisation graphique est juste au dessus du lot, aucun gros point faible à l'horizon lorsque l'on joue au niveau maximum sur nos PC, les modèles 3D des personnages sont très détaillés, même si l'animation des visages n'est pas du niveau du génial L.A. Noire (une référence dans le genre), il s'en tirent plutôt bien avec une technologie légèrement en deçà. Au-delà des détails graphique, c'est la personnalité et le charisme des personnages qui s'impose. A ce titre, si le héros est parfait dans le rôle du petit richard américain qui devient par la force des choses un guerrier, que dire du principal bad guy que nous allons rencontrer durant l'aventure ?
Vaas, c'est son nom, est un méchant comme on en fait peu de nos jours, à la fois complètement timbré, attachant, détestable et surtout charismatique. Le doublage français est très bon, mais la voix de Vaas l'est tout particulièrement, et pour ça, on ne peut que dire merci.

Encore au-delà du graphisme, on sent que les gars d'Ubisoft Montréal ont cherché à insuffler du spectacle dans leur production et on peut dire que c'est réussi. Le mode Histoire est, à ce titre, très nerveux, particulièrement dans les missions principales qui font avancer le scénario. Pourtant, et c'est ce qui est remarquable, le jeu ne nous paraît pas si scripté que cela malgré ces événements, à l'image de la course-poursuite au tout début du jeu qui nous permet de fuir nos geôliers. Des tirs au ras des oreilles, des glissades dans la jungle, et pourtant tout s'enchaîne très bien. Du très bon travail.


Far Cry 3 - 32   Far Cry 3 - 27   Far Cry 3 - 20   Far Cry 3 - 26

Des possibilités Faraoniques

Ce qui nous frappe après l'aspect graphique, c'est la grandeur du monde qui s'offre à nous. En effet, l'archipel est composé d'une multitude d'îles, accessibles au moyen de deltaplanes qui vous permettent de franchir les bras de mer.

La surface de toutes les îles réunies fait peu ou prou la surface de jeu qui nous était dévolue dans Far Cry 2, ce qui nous fait plus de 50 km² à explorer, une surface qui nous a paru assez immense, d'autant plus que celle-ci n'est pas vide. Vous ne pouvez pas faire 10 mètres sans avoir un animal, un poste avancé ou encore des plantes à cueillir, il y a tout un tas de quêtes annexes à remplir, ce qui rend le jeu d'autant plus intéressant.

Le monde s'avère donc très vivant, ce qui renforce l'immersion de manière significative et permet à cet archipel de rentrer dans le cercle très fermé des mondes de jeu vidéo qui marquent par leur capacité à faire adhérer les joueurs.

Le système d'upgrade est relativement basique mais efficace. Il met à contribution la faune et la flore locale, ainsi, en tuant quelques cochons, vous pourrez utiliser le cuir pour porter plus d'éléments, le mélange entre certaines plantes permettra d'optimiser vos capacités ou encore à vous soigner, à la manière de Resident Evil et ses plantes rouges et vertes.
Le gros point fort de ce monde est qu'il n'est pas scripté, ce qui est une immense qualité, surtout lorsque la faune qui vus entoure se permet quelques fantaisies. Ainsi, les pirates sont parfois attaqués par des fauves qui vous facilitent, pour le coup, la tâche.



page suivante ›
publicité

Infos Jeu

Far Cry 3

Far Cry 3

8.5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    Jeu neuf à 14.99€

[articles disponibles]

[médias disponibles]