> Vous êtes ici :

Test de jeu / / Diablo III

Diablo III

Diablo III


[sommaire]

12 ans... Oui 12 ans d'attente et le rêve est à portée de main...

En effet, Diablo 3 est sorti le 15 mai et met fin à plus d'une décennie de fiévreuse et intense attente de la part des afficionados du titre de Blizzard. Autant dire que les développeurs américains savent se ménager un certain suspens !

Il était donc impossible pour nous de passer à coté de l'énorme hit pc de cette année 2012 et nous vous livrons nos premières impressions sur ce jeu plus mythique que mythique.

Diablo III - 335 Diablo III - 333 Diablo III - 330 Diablo III - 321

Noël avant l'heure !Comme toujours avec Blizzard, l'installation du jeu est déjà un moment des plus excitant, puisque celle-ci donne lieu à une mise en scène du background du sombre univers de Diablo 3. C'est plutôt appréciable quant on est un non initié à la série ou que l'on a, comme nous à la rédac', il y a longtemps abandonné les contrées de Diablo 2...

Le jeu se lance et nous avons droit, comme toujours avec Blizzard, à un menu qui vaut son pesant d'or. Ce qui frappe de suite c'est le degré de finition assez hallucinant qui anime l'ensemble.

Passé le menu et nous voilà déjà sur l'écran de sélection de personnages. Cinq classes s'offrent à nous : le barbare, le sorcier, le féticheur, le chasseur de démon et le moine. Du classique en résumé... On regrettera toutefois l'absence de possibilités de personnalisation de son avatar. En effet, pas d'interface type « meuporg » pour se singulariser sur le champ de bataille.

Malgré ce petit oubli (volontaire ?) de la part de Blizzard, la seule hâte que nous avions était d'attaquer le jeu dans la seconde !
Diablo III - 318 Diablo III - 308 Diablo III - 307 Diablo III - 305

Une jolie toile de maître...

On le sait désormais, la politique de Blizzard n'est pas d'élaborer des jeux gourmands et réservés aux élitistes, disposant uniquement de machines de guerres. Mais, sans révolutionner l'univers du jeu vidéo, les graphismes de Diablo 3 sont léchés et très agréables. Les effets de sang et d'explosions des monstres sont gores à souhait, ça tombe bien c'est ce que l'on attend d'un Diablo. La vue très typée hack n' slash vieille école ne limite pas trop les angles de vue et conviendra à tous.

Entre outre, mention spéciale pour le level design du jeu qui est simplement sublime, à tel point que l'on se demande si le jeu entier ne forme pas un énorme artwork. Il y a une vraie diversité de paysage au fil des différents actes et le joueur voyagera littéralement d'occident en orient.

Le tout, traité de manière très picturale, reste agréable à l'œil, à condition d'apprécier un style gothico-chaotique marqué. Toutefois, en comparaison des précédents opus, ce style très funèbre qui était la marque de fabrique de la série Diablo semble ici plus nuancé. L'ambiance y est bien moins sombre et le coté « manoir hanté » s'efface carrément. Sans doute un choix de l'éditeur pour rendre son jeu plus accessible aux mirettes des nouveaux joueurs? Pour ce qui de savoir s'il s'agit là d'une qualité ou d'un défaut, les gouts et les couleurs ne se discutent pas...!

Diablo III - 294 Diablo III - 288 Diablo III - 287 Diablo III - 285

Un scenar' aux petits oignons et une bande son sublimeDiablo, c'est avant tout un background, toute une mythologie de la fantasy inventée dans les années 90. Et, ce troisième opus de la saga n'y fait pas exception, pour notre plus grand bonheur.

Le scénario est solide, puisqu'il s'appuie sur Deckard Caïn, personnage emblématique de la série, afin de faire le pont entre le second opus et celui-ci.

Si l'histoire se contente de rester dans le classique avec le retour des Hérauts des Enfers, le classique combat manichéen entre bien et mal, il faudra toutefois, pour le joueur, parcourir de nouvelles histoires qui le mèneront bien loin de Tristram et qui l'opposeront à de nouveaux personnages, bons ou mauvais, voire même les deux parfois !

En vérité, tout comme le découpage du jeu en actes, qui est exemplaire et qui permet d' insuffler un vrai rythme au jeu, les cinématiques, très bien étalées, se dégustent avec plaisir. Au même titre, les différentes notes que l'on ramasse au fil du jeu et que narrent différents personnages clés de l'histoire sont intéressantes et permettent même parfois d'obtenir des indications précieuses sur les quêtes.

Quant à la musique du jeu de Blizzard, que dire, à part qu'elle est magnifique ? Et c'est peu dire ! Les accords mélodieux de guitares, les crincrins obscurs dans les donjons, les chevauchées épiques, tout y est et participe à l'immersion totale du joueur. Les possesseurs du collector seront aux anges, puisque cette bande son sera, dans son intégralité, disponible.


page suivante ›

Publicité

Infos Jeu

Diablo III

Diablo III

8 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    En occasion à 149.90€

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Sur le même sujet

[jeux similaires sur PC]

Publicité