> Vous êtes ici :

Preview de Rift sur

Rift

Rift

  • publié le 6 décembre 2010 par
  • Plateforme : PC
  • Date de sortie :04/03/2011
  • Développeur :Trion Worlds
  • Distributeur :Trion Worlds
  • Genre :MMO
  • Online :Oui

2011 risque d'être une année bien difficile pour World of Warcraft. Pourquoi ? Eh bien parce que son règne pourrait connaître quelques faux pas avec l'arrivée de nouveaux prétendants sérieux. Outre Guild Wars 2, que nous vous avons présenté lors du Paris Games Week, un autre challenger arrivera dans l'arène en 2011. Son nom : Rift : Planes of Telara. Nous avons pu l'approcher lors d'une présentation avec Hal Hanlin, le Design Producer, et Chris Schmidt, Community Manager de TRION Worlds, le studio derrière ce MMORPG.

Rift - 15Rift - 14Rift - 13Rift - 8

Rift - 7Rift - 44Rift - 3Rift - 2


En cette fin de matinée enneigée, l'équipe de TRION Worlds nous a accueillis lors de leur Press Tour Européen pour nous présenter le prochain Rift : Planes of Telara. Avant d'entrer dans ce monde en proie à une fin certaine sans notre aide (pourquoi c'est toujours aux joueurs de se taper le sale boulot ?), petit cours sur l'intrigue de ce MMORPG. Nous nous trouvons plongés dans le monde de Telara, vaste terre qui voit sa survie menacée par le camp des Destructeurs. Ces derniers ont réussi avec l'aide des Dragons à condamner Telara à la destruction. Mais les deux autres factions issues de ce monde ne sont pas de cet avis. D'un côté, nous retrouvons les Gardiens (ordre chevaleresque qui a foi en la magie) qui comptent trois races dans leurs rangs : les Hauts Elfes, les Mathosiens et les Nains.

De l'autre côté, on découvre les camps des Defiants (plus enclins à mettre le destin de la planète dans les mains de la sainte technologie) qui sont composés des Eths, des Kelaris et des Bahmis. Et tout ce petit monde peut se spécialiser dans quatre classes : Guerrier, Mage, Voleur ou Clerc. La fin du monde étant certaine, les deux camps envoient leur élu dans le passé pour éviter le désastre. Ajoutez à cela différents plans (vie, mort, terre, eau, feu, air) qui veulent, eux, aussi dominer Telara et vous obtiendrez la situation « politique » de ce monde, assez semblable à celle de la Birmanie ou de l'Afghanistan. Les elfes et les nains en plus.

Après ce petit tour d'horizon des principales forces en présence, passons aux mécanismes de jeu que nous avons pu voir lors de la présentation et en particulier aux Rifts. Ce sont des « failles » entre les différents plans de réalité. Evènements dynamiques et aléatoires, ces Rifts apparaissent et disparaissent au sein du monde de Telara. Par exemple, vous vous promenez et là au loin vous voyez des tentacules sortir du ciel au milieu d'un vortex. Le retour de Paul le poulpe ? Eh non, il s'agit du plan de la Mort qui envahit une partie de Telara. À vous de vous y rendre, les évènements durent assez longtemps pour s'y rendre à pied même si des montures (rapides d'après ce que l'on a pu voir) et des portails payants vous y emmènent plus rapidement. Au fur et à mesure que l'on approche de ces failles, nous découvrons son impact sur le monde qui nous entoure : arbustes enflammés pour un Rift de feu, démons noirs pour un Rift de la mort....

Une fois arrivés, une quête s'ajoute automatiquement à notre journal. Il faut repousser l'invasion qui émerge de la faille dans un temps imparti. À chaque vague d'ennemis vaincue, on passe à un « stage » supérieur avec une nouvelle apparition de monstres, et ce, jusqu'à la dernière. Si l'on passe les stages dans le temps imparti, on récupère des objets et des bonus pour notre personnage. De quoi rendre très intéressants ces Rifts. Mais pour éviter la compétition entre joueurs, Hal Hanlin, le Design Producer, nous a expliqué que l'on pouvait s'attaquer à un Rift à plusieurs joueurs pour avoir des récompenses et de l'expérience à plusieurs. Une autre donnée à prendre en compte : vous n'êtes pas le seul chasseur de Rift dans ce monde. Les Rifts s'attaquent entre eux, les Gardiens attaquent aussi les Rifts. Exemple d'une situation cocasse, quoique vous risquiez de la rencontrer souvent dans Rift : Planes of Telara. Un groupe de Defiants attaque un rift d'eau, qui lui-même attaque une position des Gardiens. Devrez-vous les laisser s'entretuer ou participer joyeusement à cette boucherie ?...

Et notre personnage dans tout ça ? On y arrive. Une fois votre camp, race et vocation choisis, il reste encore un élément pour personnaliser votre avatar. Et c'est un des principaux atouts de Rift : Planes of Telara. Le système de spécialisation de personnage est complexe et complet. Chaque classe (clerc, voleur, mage et guerrier) peut acheter trois âmes, parmi huit, pour compléter la spécialisation. Cela se présente sous une forme de trois arbres de compétences. Le haut de ces « arbres » donne accès à des bonus pour les compétences que l'on augmente avec les points gagnés lors d'une montée de niveau. Le bas montre les compétences ou sorts qui sont débloqués au fil de l'évolution du héros dans telles branches de l'âme. Un guerrier peut ainsi être fort en dégâts au corps à corps, rapide dans ses déplacements et avoir une bonne armure. Quatre slots, avec à chaque fois trois âmes à choisir, sont disponibles. Un système qui permet d'avoir des personnages très polyvalents grâce à un simple changement de slot avant un combat ou dans une zone sécurisée car cette fonction n'est pas disponible en plein affrontement. Adieu donc la frustration de devoir spécialiser son Clerc en soigneur invétéré. Il peut maintenant infliger des dégâts à distance ou au corps à corps selon votre style de jeu. De nombreuses combinaisons seront donc possibles.

Quelques détails techniques pour finir. Sur cette version alpha, les graphismes étaient plutôt jolis et fins, malgré certaines textures un peu ternes. Le design des personnages était fin et très réaliste, de même que celui de nos montures. Reste à voir comment cela tournera sur nos machines. L'interface, quant à elle, est très proche des MMO habituels. Sur ce coup-là, TRION Worlds joue la sécurité en restant classique. Le niveau maximum de nos avatars plafonnera au niveau 50. Enfin, nous n'avons pas pu voir beaucoup de combats, mais le design producer a affirmé qu'ils seront dynamiques. On l'espère.

Au final, Rift : Planes of Telara nous a laissé une très bonne impression. Riche et original avec son système d'âme et graphiquement de bonne facture, le MMORPG à abonnement de TRION Worlds semble donc bien parti pour être un sérieux concurrent du World of Warcraft de Blizzard. Seul l'aspect PVP reste encore à éclaircir.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Rift

Rift

8 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité