Preview de Les Sims Medieval sur

Les Sims Medieval

Les Sims Medieval

Oyez, oyez, gentes dames et damoiseaux ! Les sims sont de retour. Et pour une fois, il quitte notre époque pour aller jouer aux chevaliers et à la princesse en plein cœur du moyen âge, pour notre plus grand plaisir. Premières impressions après un petit tour du royaume lors de la présentation des Sims Medieval à Paris.

Les Sims Medieval - 10Les Sims Medieval - 7Les Sims Medieval - 6Les Sims Medieval - 5
Les Sims Medieval - 4Les Sims Medieval - 3Les Sims Medieval - 2Les Sims Medieval - 8


Écran géant, petit comité, Electronic Arts met les petits plats dans les grands pour présenter sa nouvelle franchise basée sur les Sims. Et oui vous avez bien lu, Les Sims Medieval sera une nouvelle licence à part entière. -Ce n'est donc pas une énième extension des Sims 3- On peut donc d'ores et déjà s'attendre à de nombreux add-ons qui suivront la sortie de ce Sims Medieval. Magicien, chevalier, sorcière ou encore forgeron, tous ses archétypes de héros médiévaux sont présents. Les joueurs abandonneront donc notre époque avec sa technologie pour se plonger dans un monde peuplé de monstres, de rois et bien sûr de reines. Et qui veut dire roi, veut dire royaume ! Si vous ne pouvez pas peupler entièrement votre petit lopin de terre, vous pourrez créer un « sims héros » pour chaque nouveau bâtiment construit.

Parlons justement de ce mode de construction. Très simple par rapport à ce que l'on connaît sur Les Sims 3, il ne vous permet que de construire un bâtiment prédéfini en cliquant sur l'icône adéquate. Pourquoi ce choix si réducteur ? Les développeurs nous ont expliqué que cela tenait du fait que l'architecture au moyen âge était tellement complexe que laisser la construction entièrement aux mains des joueurs aurait demandé un éditeur très complexe et trop long à créer. Mais ne vous inquiétez pas, si le mode construction perd un peu de son intérêt, les développeurs ont laissé la décoration et la personnalisation des intérieurs à vos soins. Et de ce côté-là, on peut dire qu'ils ont fait fort. On retrouve les objets du moyen âge, ce qui renforce une nouvelle fois l'immersion dans ce nouveau monde. Mais les bâtiments ne se limitent pas à un simple toit. Ils serviront à vos personnages pour apprendre de nouvelles « compétences ». Oui, entre guillemets, car on est loin d'un RPG classique, mais par exemple avec une tour des mages, notre sorcier pourra apprendre de nouveaux sorts et fabriquer des potions.

Donc, avant de commencer à arpenter votre royaume, vous devez créer votre souverain ou souveraine. Là encore, les développeurs nous offrent un éditeur un peu moins fourni que dans Les Sims 3, mais à l'époque, ils ne s'occupaient pas de savoir si des escarpins Dior allaient mieux avec une robe Chanel ou un jean slim. Le principal étant que votre population comprenne qui vous êtes selon votre habit. On découvre alors avec joie les nouveaux éléments de notre garde-robe : robe royale, armure, robe de mage... C'est très médiéval et authentique. La personnalisation physique de notre avatar est quant à elle très détaillée. Sans oublier, le choix de deux qualités et d'un défaut qui vous suivront dans vos actions. Par exemple, on peut faire un roi valeureux et intellectuel, mais très sadique. Puis, nous pouvons choisir un royaume et commencer à construire les bâtiments. Logiquement, une forge donnera un forgeron, une bibliothèque demandera un mage alors qu'une caserne nous offrira un chevalier pour nous protéger. À chaque création d'avatar, les Sims Medieval vous demandent de choisir une quête à accomplir pour nos héros : Chercher un enfant disparu, chasser la baleine ou encore pourfendre un monstre, Les Sims Medieval propose un nombre conséquent de quêtes à accomplir.

Pour les réussir, vos avatars devront utiliser des sorts et des « compétences » qui seront acquises avec la construction de bâtiments, ou l'achat de nouveaux objets, ainsi qu'un peu d'entrainement. Pour chaque quête et selon votre nombre de sims disponible, plusieurs choix de résolution s'offriront à vous. Ainsi, un roi choisira la voie de la diplomatie, alors qu'un chevalier croisera le fer, tandis qu'un mage utilisera un subterfuge magique pour réussir la mission. Un système pratique qui évite d'avoir toujours la même issue à nos missions. Nous n'avons pas pu voir, s'il était possible de voir notre héros lors de ses exploits durant la démo. Mais lors de la chasse à la baleine, nous avons eu le droit à une résolution automatique. Dommage. Et la récompense, car tout travail mérite salaire non ? EA y a pensé aussi avec un système qui octroie des bonus dans la gestion de votre royaume : plus de sécurité, de sentiment d'être à l'abri, de culture ou encore de connaissance. Ce seront les quatre piliers de votre royaume. Avec ces petits détails, EA montre la nouvelle direction que va prendre la licence des Sims : le RPG. Et oui, les fans de la licence pourront goûter aux joies de ce genre sans pour autant être submergés par trop de complexité dans l’évolution de l'avatar. Un moyen d'élargir le public de sa licence vers des habitués aux jeux plus dynamiques et possédant un réel univers. Ce choix est donc une agréable surprise.

Mais le fait de rajouter des quêtes ne suffit pas. EA l'a bien compris et nous offre des duels et des combats entre nos sims. Provoquez un autre sims et ce sera un duel automatique avec le choix des attaques. Mais attention, si votre avatar n'est pas un expert en maniement des épées et autres dagues, il loupera ses attaques et se retrouvera à terre, mais aussi humilié en très peu de temps. Il faudra donc s'entrainer et gagner de l'XP. Je vois déjà vos yeux grands ouverts et une expression de surprise sur votre visage. Non, vous n'avez pas rêvé. Les Sims Medieval propose un système de points d'expérience que l'on gagnera en s'entrainant à faire une tâche, afin d'apprendre une compétence, un sort ou réussir la construction d'un objet. Tenez par exemple, n'est pas forgeron qui veut.

Au début, vos épées seront aussi solides qu'un couteau en plastique. Mais en battant le fer pendant qu'il est chaud plusieurs fois d'affilées, votre savoir-faire s'améliore. Et vous obtiendrez peut-être la sœur d'Excalibur, qui sait ? Cette légère touche de RPG renforce encore un peu plus l'intérêt du titre à nous autres joueurs de RPG classiques. Simple et efficace, ce côté Roleplay s'insère sans pour autant enlever l'aspect gestion des Sims. Pour couronner le tout, EA propose une carte du monde avec 8 royaumes indépendants. Chacun possède ses forces et ses faiblesses. Il faudra donc jouer de la diplomatie et des assassins pour survivre dans l'histoire. Et si des envies de conquête vous prennent, rien ne vous y empèche, mais il faudra avoir les reins solides. Les Sims prennent donc une toute nouvelle dimension !

Vous l'aurez compris, Les Sims Medieval nous ont conquis ! Si l'aspect simulation de vie vous rebutait dans Les Sims 3, cet opus Medieval offre une bouffée d'air frais bienvenue. Joli graphiquement (il utilise le même moteur que celui des Sims 3) et original avec son système d'XP, de quête et de gestion du royaume, Les Sims Medieval est surprenant ! Prévu pour le mois de mars 2011, Les Sims Medieval est un titre que nous attendons de pied ferme !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Publicité

Infos Jeu

Les Sims Medieval

Les Sims Medieval

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité