Preview de Command & Conquer 4 : Le Crépuscule du Tibérium sur

Command & Conquer 4 : Le Crépuscule du Tibérium

Command & Conquer 4 : Le Crépuscule du Tibérium

Config nécessaire : • Système d'exploitation: Windows XP, Windows Vista

• CPU: Tout processeur Intel Core Duo machine, AMD Athlon 3500 + ou mieux

• RAM: 2 Go

• Disk Drive: 8X ou plus rapide de DVD-ROM

• Disque dur: au moins 10 Go d'espace libre

• Vidéo: DirectX 9.0c carte vidéo compatible. 256 Mo avec Shader Model 3.0. NVIDIA GeForce 8800 ou mieux, ATI Radeon HD 3850 ou mieux

• Son: DirectX 9.0c compatible sound card

• Multijoueur: 2 à 10 joueurs, le réseau ou de connexion Internet requise (câble, ADSL ou une connexion plus rapide

• Connexion Internet requise en tout temps.


Aux côtés de Warcraft et Age of Empire, Command & Conquer est sans doute l'un des jeux de stratégie en temps réel les plus réputés, avec Starcraft, sur PC et devrait cette année encore asseoir sa supériorité avec ce quatrième volet. La rédaction de PCActu a donc pu passer plusieurs heures sur la bêta multijoueur de Command & Conquer 4 : Le Crépuscule de Tiberium, afin de se faire une meilleure idée sur ce soft. Eléments de réponses.Fin StratègeSi certains joueurs sceptiques attendent une prise de risque de cette franchise stagnante depuis de nombreuses années, EA Los Angeles n'a pas attendu pour leur concocter une formule qui va chambouler quelques paramètres de jeu. De ce fait, en 2062, alors que le monde est meurtri par le tibérium (minerai extraterrestre synonyme de progrès et de toxicité), Kane, le représentant charismatique du NOD, se rend chez le Groupement de Défense Internationale dans le cadre d'une trêve. Alors que les fans de la série doivent sans doute sentir à plein nez la perfidie du personnage emblématique, celui-ci semble détenir un plan pour la sauvegarde du monde. Ceci-dit, à l'heure où nous écrivons ces lignes, la rédaction ne dispose d'aucun renseignement sur les deux campagnes (GDI et NOD) qui seront proposées, puisque la bêta de ce Command & Conquer 4 nous a seulement permis de prendre part au mode multijoueur en ligne.


La licence phare d'Electronic Arts met donc les petits plats dans les grands, et ce dès la sélection des trois unités disponibles en début de partie. Au menu, opter pour l'offensif, c'est avant tout choisir de progresser avec des blindés terrestres et constituer des troupes commandos à forte puissance d'attaque. Quant à la défense, les célèbres bunkers - entres autres - sont présents pour vous permettre de vous protéger des assauts ennemis, tandis que les formations de soldats au sol tentent d'empêcher la faction ennemi de pénétrer vos lignes. Enfin, la classe de support permet quant à elle de disposer d'un nombre conséquent d'unités rapides et puissantes dans les airs, le tout épaulé par des formations de soutien qui réparent et améliorent les alliés proches de leur position.


Une fois le Véhicule de Construction Mobile édifié dans la zone de respawn (réapparition), celui-ci peut être déployé vingt fois supplémentaires. Dès lors, il ne reste plus qu'à commencer à construire des unités terrestres (dans un premier temps), puisque ce sont ces dernières qui pourront mettre la main sur le tibérium, puis se rendre vers les cinq points de contrôles de la carte. Tout en les sécurisant, vos soldats laissent la place à votre QG mobile dans le but de coloniser ces points clefs. L'occasion de préciser que le tibérium peut maintenant être utilisé comme une arme kamikaze face à l'ennemi, puisqu'un simple clic permet d'autodétruire une unité qui possède ce minerai et ainsi tenter d'emporter plusieurs vaisseaux concurrents dans sa chute. A noter aussi que chaque division adverse détruite est synonyme de points d'expériences, ce qui permet au joueur de déverrouiller des optimisations propres à chaque classe. De ce fait, une formation qui a déjà annihilé plusieurs adversaires est plus apte à balayer un bataillon venant de sortir d'un VCM. De plus, en fin de combat un bilan de match est dressé et indique les points d'expériences qui sont reversés au joueur. Sachez qu'en cas d'augmentation de niveau, des unités, des améliorations et des pouvoirs s'ajoutent à votre panoplie en cours de combat. Mis bout à bout, on avoisine les quarante bonus déverrouillables, et ce pour seulement une classe d'une faction du soft. Impressionnant !ConclusionDésormais plus axé sur la stratégie que ses prédécesseurs, C&C 4 convainc par son gameplay évolutif et son ambiance immersive. Bien loin des changements de moeurs inappropriés, le mode domination que nous avons pu découvrir consiste - comme à son habitude - à contrôler cinq points clefs, tout en détenant le maximum de tiberium possible. L'objectif final étant de récolter les 2500 points nécessaires (avec une limite d'une heure de jeu), pour empocher une victoire cuisante sur son opposant. Graphiquement, le titre jouit d'une excellente réalisation. Néanmoins, il vous faudra disposer d'une carte graphique surpuissante pour disposer d'un rendu optimal et ainsi admirer des explosions, des effets de fumée et l'ambiance poudrière d'une grande qualité que confèrent les combats titanesques. Rajoutez à cela la possibilité d'être en cinq contre cinq, qui amplifient aussi l'intensité des batailles et la stratégie à mener en fonction des classes choisies par ses opposants.


Trêve de blabla, Command & Conquer 4 semble détenir tous les ingrédients d'un must-have en puissance pour conclure la série en beauté. Gameplay évolutif conséquent, graphismes pointus et mise en exergue du côté stratégique... Autant de paramètres intéressants qui renforceront à n'en pas douter l'attente des joueurs. Toutefois, plusieurs points restent toujours inconnus, comme les nouveaux modes de jeu multijoueur, sans oublier la qualité du mode campagne qui a toujours été l'un des pilier du genre. Reste à attendre le 18 mars prochain et notre critique qui sera publiée dans ces eaux-là, pour voir si ce premier bon sentiment tient véritablement la distance.

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Le forum du jeu

Publicité

Infos Jeu

Command & Conquer 4 : Le Crépuscule du Tibérium

Command & Conquer 4 : Le Crépuscule du Tibérium

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Publicité